La Formation Musiques Actuelles et Jazz

formation ef2m marseilleLa formation est construite sur la base du référentiel métier d’ « Artiste musicien des musiques actuelles » défini par la Fédération Nationale des Ecoles d’Influence Jazz et Musiques Actuelles (Fneijma). Le programme comporte donc un travail sur les disciplines qui seront soumises à validation pour l’obtention de la certification. Mais l’EF2M Marseille intègre des cours et ateliers supplémentaires qui permettent un élargissement des compétences des musiciens et favorisent leur capacités d’adaptation, leur polyvalence professionnelle.
Organisée sur neuf mois à temps plein, la formation professionnelle de l’EF2M Marseille est structurée en quatre groupes, auxquels s’ajoutent les bilans et évaluations.

Groupe théorique

Très souvent à l’entrée en formation les stagiaires, quels que soient leurs parcours, ont des connaissances en théorie musicales insuffisamment adaptés aux exigences du jeu à un niveau professionnel. Les participants ont donc besoin d’apprendre ces notions théoriques et de les comprendre pour pouvoir progresser dans leur pratique instrumentale et dans le jeu collectif. Grace à une interaction permanente avec les disciplines techniques, la théorie musicale prend rapidement tout son sens.

Matières

Harmonie : connaissance des lois de la musique et analyse de morceaux.
Ear-training : reconnaissance d'intervalles, d'accords et des cadences principales.
Solfège de notes : études de la portée en clés de Sol et de Fa, lecture et dictées.
Solfège de rythme : le vocabulaire rythmique à travers l'étude de l'ensemble des figures de rythme.
Notation musicale : apprentissage des notations et signes se rapportant à une partition.
Analyse / Découpe / Construction : travail et analyse de morceaux pour réaliser des partitions synthétiques qui en un minimum de pages s'adressent d'un même coup à tout l'orchestre.

 

Groupe instrument

Travail de la technique propre à chaque instrument. C'est dans ce cours que le stagiaire met en application l'ensemble des connaissances harmoniques acquises afin de pouvoir développer son langage et acquérir une intelligence musicale. Les cours d’instrument intègrent également une approche culturelle et un travail du son. Enfin, une initiation à un second instrument permet aux stagiaires d’élargir leurs horizons musicaux et d’enrichir leurs propres jeux.

Matières

Matières

Déchiffrage : lecture et déchiffrage de partitions seul ou en orchestre, en un temps limité.
Initiation 2ème instrument : initiation au piano, à la guitare, au chant ou à la batterie.
Reproduction :
transcription et interprétation d’un morceau en un temps donné.
Standards Jazz et Bossa : étude de l'esprit de cette musique à travers ce qui la caractérise principalement : improvisation et accompagnement au service de l'interplay. Travail du son.
Technique instrumentale (selon l’instrument pratiqué par le stagiaire) :

  • Basse : travail des fondamentaux, improvisation. Techniques stylistiques : slap, tapping, grooves types. Lecture mélodique.
  • Batterie : travail des rudiments techniques, indépendance, assise, respiration, son, improvisation, travail des balais. Lecture à vue.
  • Chant : interprétation, justesse, résonateurs, respiration, placement. Exercices de vocalise, déchiffrage mélodique. Improvisation.
  • Claviers / Piano : travail des fondamentaux (gammes, accords, arpèges, modes). Improvisation, accompagnement à travers l'étude des différents styles du cursus. Lecture du score piano.
  • Guitare : applications des fondamentaux (gammes, accords, arpèges, modes) sur l'instrument. Travail de l'improvisation. Exercices techniques (alternate et sweep-picking, legato). Etude de styles. Lecture mélodique.
  • Percussions : mise en place, rythmiques, possibilités d’accompagnement, nuances, impro.
  • Soufflants : ondamentaux (gammes et arpèges), improvisation (phrases types, patterns) souffle, articulation, technique et vélocité.

 

Groupe métiers de la musique

L’aptitude à la mise en place d’un répertoire est la condition première de la professionnalisation du musicien, son activité étant pour beaucoup consacrée au jeu en groupe et à la scène. C’est pour cela, que le travail en groupes de morceaux de divers styles, leur production sur scène et leur enregistrement en studio occupent une part importante de la formation.
Pour bien préparer l’insertion dans le milieu professionnel et l’exercice de la profession, la connaissance de ce milieu et des métiers et activités connexes à celui de l’artiste musicien est indispensable.

Matières

Matières

Milieu socioprofessionnel : législation régissant le métier, statuts de l’artiste musicien, sécurité de l’artiste musicien, matériel de musicien et environnement, rencontres professionnelles.
Culturel : études des principaux styles musicaux (histoire, particularités mélodiques, harmoniques et rythmiques) : courants, albums et artistes références.
Scène et répertoire : prestations live.
Technologie du son : les principaux effets, connections, micros, patches, périphériques, traitement du signal, installation et câblage des façades et retours, réglages des reverbs, égaliseurs …
M.A.O. : programmation et utilisation des logiciels de musique assistée par ordinateur.
Studio : initiation au travail de studio, enregistrement du répertoire.

 

Groupe ateliers

Les ateliers permettent la mise en place du travail en groupe et l’acquisition de réflexes et d’autonomie par la pratique et la répétition. Par ce travail en groupe et par les échanges avec des professionnels de la musique, les ateliers permettent aussi aux stagiaires de confronter leur travail à celui des autres, de se remettre en question et d’améliorer leur jeu. Enfin, ils sont l’occasion d’élargir leurs connaissances et compétences en abordant certains points et astuces techniques et stylistiques.

Matières

Matières

Workshop : C'est l'atelier du « jouage ». Véritable colonne vertébrale du cursus. C'est ici que l'on apprend à mettre en application l'ensemble des connaissances fraîchement acquises, en se confrontant chaque semaine à une nouvelle partition qu'il faudra s'approprier et rendre musicale en un temps limite. Déclinaison spécifique pour les chanteurs d'un workshop vocal.
Section d’orchestre : Mise en place d’un répertoire suivant un parcours stylistique (Rock, Blues, Funk, Variétés, World). Apprentissage du jeu en groupe : écoute de l'autre, mises en places, groove, son d'ensemble, nuances etc. En milieu d'année il est demandé aux stagiaires de personnaliser les titres étudiés (ré-arrangement).
Répertoires spécifiques : sorte de répertoire d'étude ou le niveau d'interprétation et d’exécution est relevé : le programme s'articule autours d'un atelier Jazz-Rock, Latin et Fusion.
Travail de grilles : développement de l'oreille interne qui permet à tous les instrumentistes d’acquérir et d'entendre le chant harmonique d'une grille.
Atelier rythme : développement de l'horloge interne et maîtrise des longueurs de cycles : jouer, compter, battre différentes pulsations.
Master classes : rencontres et cours avec les plus grands. Présentations de professionnels de la musique.
Rythme du corps : éprouver dans le corps tout entier et par le mouvement, des notions fondamentales du discours musical.

 

Evaluations, bilans et réunions

Les évaluations, bilans et réunions permettent aux stagiaires de se repérer dans leur formation, d’en connaître le cadre, l’organisation, les modalités et critères d’évaluation. Ils sont aussi l’occasion de revenir sur les évaluations et prestations réalisées par des corrections et des ajustements. Bilans et évaluations permettent de valider la progression du stagiaire et d’en corriger si nécessaire le positionnement sur la formation. En fin de formation ils permettent l’établissement des attestations de compétences.

Contenu

Contenu

Accueil et présentations : présentation de la formation, organisation, déroulement, présentation des formateurs, présentation des épreuves et bilans. Remise de supports pédagogiques (.pdf, Mp3, partitions).
Evaluations et bilans : évaluations, bilans, corrections, visionnage des prestations finales.